A.N.A.E.

Approche Neuropsychologique des Apprentissages chez l'Enfant

Cliquez sur le Menu à droite de l'écran

 

ACTUALITE

 

Le Blog d'ANAE

 

Congrès - Colloques - Séminaires

 

Appels à communications

 

DU - Formations

 

Lu pour vous

 

Evènements

 

Share |

Le blog de anae-revue.over-blog.com

ANAE - 2015 - Programme rédactionnel - Thématiques (lun., 19 janv. 2015)
ANAE - 2015 - Programme rédactionnel - Thématiques Thématiques 2015 * • L’acquisition du langage oral, ses troubles et les conséquences sur les apprentissages coordonné par les Pr Fourneret et Gregoire • Emotion et Cognition coordonné par le Pr E. Gentaz • Surdité coordonné par le Pr J Leybaert • Avantages & inconvénients du bilinguisme : aspects neuro-cognitifs coordonné par Senja Stirn • La Neuroéducation coordonné par le Pr Steve Masson • L’examen neuropsychologique de l’enfant coordonné par R. Voyazopoulos • Troubles du Spectre de l’Autisme : de la Cognition Sensorimotrice à la Communication coordonné par le Pr J.-L. Adrien • Autisme coordonné par le Pr Evrard • Surdouance et bien d’autres choses encore…. * Ces thématiques sont susceptibles de remaniements et ne sont donc pas contractuelles S'abonner à ANAE en 2015 Professionnels s'abonnant sur leurs propres deniers et les Etudiants bénéficient d'un tarif réduit sur une partie de notre "Documentation Scientifique" et de 10 % sur Nos formations Voir également Les Editions du Petit ANAE Qui donc a inventé les mathématiques de Claire Meljac TDAH : Petite histoire d'une inclusion du Pr Isabelle Roskam www.anae-revue.com - anae@wanadoo.fr
>> Lire la suite

Marché Logopédique et Conférences - 28 mars 2015 (dim., 18 janv. 2015)
Marché Logopédique et Conférences - 28 mars 2015 Marché logopédique et conférences Samedi 28 mars 2015 de 10h à 17h30 Exposants : Arole Editions ; Aself ; Atelier Oiseau Magique ; Atzeo Editions ; Editions Erasme-Averbode ; Edition Du Grand Cerf ; Editions Lapatte ; Editions Nathan ; Espace Orthophonie ; Florilège ; Formalogo ; Jeux Dipli-Multipli ; Gai Savoir ; Gerip ; Le Nain D’or ; Les Mômes En Délire ; Logotec - Logiciel Clips ; Ortholudique ; Pirouette Editions ; Uplf ; Viroux ; Weelingua ; … Rencontres et Conférences : Matin : réunion des anciens de l’école Après-midi : conférences sur des thèmes divers : - Création d’un matériel logopédique sur la vie quotidienne pour des patients atteints de démence de type Alzheimer (Noël Lory) - Mise en place d’activités théâtrales avec des patients aphasiques (Benayache Océane, Bertin Angie & Florent Julie) - Etude de la conscience morpho-syntaxique chez des enfants en immersion français-néerlandais (Coton Pauline) - Elaboration d’un outil d’évaluation des inférences (Piscone Laetitia & Thieffry Marine) BIENVENUE A TOUS Lieu : à l’école de logopédie de Saint-Ghislain (en face de la gare) Place Albert Elisabeth, 22 – 7330 Saint-Ghislain Contact : laurence.monkerheij@condorcet.be ANAE – anae@wanadoo.frwww.anae-revue.com - www.anae-revue.org - ANAE formations - Les Editions du Petit ANAE
>> Lire la suite

ALREP - Conférence - Précocité intellectuelle - 28 janvier 2015 (dim., 18 janv. 2015)
Association nationale et internationale de Loisirs, de Rencontres et d’Éducation pour les enfants et adolescents Précoces   Conférence (Entrée libre et gratuite) NIMES mercredi 28 janvier 2015 Accueil 13h30 >14h00-17h30   Précocité intellectuelle Bienveillance - reconnaissance - acceptation - éducation – scolarité Valoriser l'effort, la persévérance - mieux vivre la vie familiale, la scolarité.   Thème : pédagogie adaptée afin de favoriser le bien-être et aider à grandir et s'épanouir filles et garçons intellectuellement précoces dans leurs conforts intellectuel, familial, scolaire, social et relationnel. Actrices et acteurs de l'éducation et de la scolarité : parents, enseignants (interventions suivant les textes du B O E N relatifs aux élèves intellectuellement précoces), professionnels de la santé, membres d'associations et de collectivités, …, confrontés aux enfants et adolescents intellectuellement précoces et ainsi concernés par leur vie et leur devenir, recevront donc un éclairage pragmatique et cohérent auprès des intervenants qui répondront aux questions du public   Intervenants   Paul MERCHAT, président fondateur de l'ALREP : « Précocité intellectuelle : historique - donnée physiologique – comportement » Myriam MANIFACIER, IA – IPR, et Martine ROUX - BEE, IA – IPR, référentes académiques pour la scolarisation des élèves intellectuellement précoces : « Evolution outils et ressources académiques : ce qui se fait et ce qui pourrait se faire » Philippe CHAMONT, psychanalyste, vice-président de l'ALREP, co-auteur de « La précocité intellectuelle et ses contradictions », auteur de : « Précocité intellectuelle. Les magiciens du paradoxe » : « Éléments de psychométrie : du quotient intellectuel au quotient de potentialité – échelle de pré identification. Angoisses et construction identitaire chez le précoce » Paul MERCHAT, professeur honoraire Éducation Nationale, co-auteur de « La précocité intellectuelle et ses contradictions », directeur du bulletin « Enfants Précoces Informations » « La scolarité du précoce dans l'hétérogénéité de la classe : école et collège » Loisirs : « Continuité éducative avec les séjours de vacances »   Lieu : NÎMES : LYCÉE DAUDET salle Terrisse – 3 bd Victor Hugo   Contact :  NIMES : ALREP 04 66 64 82 51 ; Lycée Alphonse Daudet 04 66 36 34 34 info@alrep.org     Participation aux frais à la convenance de chacune et chacun Nous vous remercions de transmettre cette information autour de vous.   ALREP - Association 1901 agréée Jeunesse et Éducation Populaire par le Ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports et agréée complémentaire de l'Enseignement Public par le Ministère de l'Éducation Nationale 15 avenue Franklin Roosevelt - 30000 NIMES (France) Tél : 04 66 64 82 51 - mél : info@alrep.org  - site : http://www.alrep.org     ANAE – anae@wanadoo.fr  – www.anae-revue.com  - www.anae-revue.org  -ANAE formations  - Les Editions du Petit ANAE
>> Lire la suite

TDAH à l'école : Petite histoire d'une inclusion - I. Roskam - ANAE (lun., 24 nov. 2014)
TDAH-A-L-ECOLE--INCLUSION-ANAE-2.jpg TDAH A L’ECOLE : Petite histoire d’une inclusion   Isabelle Roskam Patrick de Mahieu  - Laëtitia Yansenne Sophie Platteuw   Illustrations de Maëlle Granger Editons du Petit ANAE – Pleiomedia   ISBN : 978-2-9539710-1-9 Parution : novembre 2014  -  Prix public : 9,90 €   C’est l’histoire d’une collaboration entre un enseignant désireux de faire un travail de qualité et un professeur d’université soucieux de réfléchir à l’application de ses connaissances. L’un et l’autre se sentaient complémentaires pour aider Alex, 9 ans, souffrant de TDAH. Avec le concours d’un enseignant spécialisé, d’un étudiant-stagiaire et le soutien des parents d’Alex, ils ont su relever le défi que représente l’inclusion d’un enfant souffrant de TDAH dans l’enseignement primaire ordinaire.   C’est ce que raconte cette histoire destinée aux professionnels ou parents qui ont à relever des défis similaires : exposer les bénéfices et les entraves rencontrés, les outils utilisés ou élaborés, ainsi que le questionnement permanent auquel ils se sont livrés... Puisse ce petit ouvrage illustré fournir un support à tous ceux qui se trouvent confrontés aux méthodes d’enseignement spécifiques pour les enfants à besoins particuliers…   Isabelle Roskam est Professeur de Psychologie à l’Université de Louvain, Belgique. Ses travaux portent notamment sur les comportements difficiles chez l’enfant et sur la parentalité. Patrick de Mahieu est instituteur dans l’enseignement primaire ordinaire. Laëtitia Yansenne est institutrice dans l’enseignement spécialisé. Sophie Platteuw est licenciée en sciences sociales.   Le Pr Isabelle Roskam est également la coordinatrice du N° 114 d’ANAE L'enfant souffrant du TDA/H   Isabelle Roskam coordonne le programme de recherche "H2M Children" consacré aux jeunes enfants dits difficiles depuis 2004. Une Action de Recherche Concertée permet en 2011 de poursuivre les activités de recherche dans ce domaine avec la collaboration de trois autres promoteurs, Marie-Anne Schelstraete, Marie-Pascale Noël et Nathalie Nader-Grosbois. Plus d'infos sur http://www.uclouvain.be/h2m-children.html Vous avez un enfant de 3 à 5 ans qui manifeste des comportements difficiles ? https://www.uclouvain.be/intervention-h2m.html   Pour les professionnels et les parents…     Bon de commande  sur le site d’ANAE   www.anae-revue.com   ANAE – anae@wanadoo.frwww.anae-revue.com  -  www.anae-revue.org  -ANAE formations  -  Les Editions du Petit ANAE
>> Lire la suite

Places de stage en psychologie - Centre autisme - Genève (dim., 02 nov. 2014)
Places de stage en psychologie   Les Centres d'Intervention Précoce en Autisme (CIPA) de Genève sont à la recherche de stagiaires psychologues50-100%. Les candidatures sont à envoyer à l'OMP d'ici au 15 novembre 2014. Informations complémentaires et conditions de postulation dans le document ci-joint. Voir l’annonce ici

    ANAE – anae@wanadoo.frwww.anae-revue.com  -  www.anae-revue.org  -ANAE formations  -  Les Editions du Petit ANAE      
>> Lire la suite

Autisme - Formation ADOS - Ceresa - 8-10 décembre 2014 (mar., 14 oct. 2014)
cerea-anae-logo.png   CERESA Formation ADOS   8-9-10 décembre 2014   Quelques places encore disponibles   Clôture des inscriptions : 7 novembre 2014               L’ADOS est une échelle d’observation standardisée pour le diagnostic de l’autisme qui est utilisée en complémentarité avec l’ADI-R (Autim Diagnostic Interview-Revised : Entretien pour le diagnostic de l’autisme). L’ADOS comporte 4 modules qui permettent de l’appliquer à tout âge. Le choix du module se fait en fonction de critères d’âge et de développement du langage. Cette échelle a été traduite en langue française et validée sur une population française. Sa pratique nécessite une bonne connaissance clinique de l’autisme et une formation spécifique à la technique. La passation fait appel à des connaissances cliniques et à des stratégies pour obtenir les informations indispensables à la cotation qui répond quant à elle à des critères précis           Objectifs : · Connaitre le contenu des modules et leur rationnel, · Savoir choisir le module adapté à la personne, · Savoir réaliser la passation des modules, · Savoir coter les différents items de manière fiable, · Savoir utiliser l’algorithme pour le diagnostic.   Intervenante : Madame le Professeur Bernadette ROGÉ   Fiche d’inscription à télécharger ICI à renvoyer par mail Matériel obligatoire à acheter auprès de la société Hogrefe     60 chemin du Commandant Joël Le Goff 31100 TOULOUSE Téléphone : 05 61 16 53 43 / Fax : 05 61 16 52 75 Chargée du Pôle Formation : Bénédicte LARRÉ pole-formation@ceresa.fr   N° SIRET : 484 529 862 00027 N° de déclaration d’activité : 73 31 05310 31     ANAE – anae@wanadoo.frwww.anae-revue.com  -  www.anae-revue.org  -ANAE formations  -  Les Editions du Petit ANAE  
>> Lire la suite

3èmes Rencontres scientifiques de la CNSA - Les Proches aidants - 5-6 nov 2014 (mar., 14 oct. 2014)
cnsa-anae-aidant-novembre-2014-3.jpg   Entrée Gratuite sur inscription ici avant le 24 octobre Les 3es rencontres scientifiques de la CNSA consacrées aux proches aidants   5 – 6 novembre 2014   Palais des Congrès – Paris       La CNSA a retenu le sujet des proches aidants pour la troisième édition de ses rencontres scientifiques prévue les 5 et 6 novembre 2014 à Paris. Un thème d’actualité, au cœur du projet de loi sur l’adaptation de la société au vieillissement.   En France, 8,3 millions de personnes aident régulièrement un de leurs proches (conjoint, parent, enfant…) en situation de handicap ou de perte d’autonomie à son domicile. Cette aide est indispensable pour que la personne puisse continuer à vivre chez elle. Elle est tout aussi importante lorsqu’il s’agit de soutenir une personne accueillie en établissement. Les parents d’enfants en situation de handicap veillent par exemple en permanence à l’articulation entre le projet de l’enfant en établissement et les prises en soins réalisées à l’extérieur. Cette aide est source de satisfaction pour les aidants, mais elle n’est pas sans conséquence.   Souvent, les aidants renoncent à des soins, faisant passer la santé de la personne qu’ils aident avant leur propre santé. Ils peuvent réduire leur activité professionnelle ou mettre leur carrière entre parenthèses, au risque d’une exclusion sociale. Malgré « l’expertise de l’expérience » qu’ils acquièrent, leur positionnement par rapport aux aidants professionnels est parfois difficile.   Cette forme d’aide a-t-elle évolué depuis dix ans ? Quels droits, quel statut faut-il accorder aux proches aidants ? Quel accompagnement faut-il proposer aux aidants ? Comment les aides techniques peuvent-elles compléter l’aide humaine ?   Autant de questions auxquelles les différents intervenants tenteront de répondre, dans l’objectif de donner des pistes aux acteurs chargés de développer les politiques de soutien aux aidants.     Télécharger le programme ici   Entrée Gratuite sur inscription ici avant le 24 octobre   Inscription définitive à réception de la confirmation. Ptolémée: 01 47 70 45 78 - cnsa@ptolemee.com   Pré-programme, renseignements et inscription sur : http://rencontres-scientifiques.cnsa.fr       ANAE – anae@wanadoo.frwww.anae-revue.com  -  www.anae-revue.org  -ANAE formations  -  Les Editions du Petit ANAE
>> Lire la suite

Livret - La mémoire de travail à l'école - G. Bussy (mar., 14 oct. 2014)
anae-bussy-La-memoire-de-travail-a-l-ecole.jpg La mémoire de travail à l'école     De nombreux enfant présentant des troubles neurodéveloppementaux (dysphasie, dyslexie, dyspraxie, TDAH, déficience intellectuelle...) présentent un trouble de la mémoire de travail verbale. Ce trouble mnésique est responsable de difficultés du quotidien mais également des difficultés scolaires.
Afin de comprendre l'impact du trouble de la mémoire de travail sur la scolarité des enfants, Gérald Bussy a rédigé un livret où vous pourrez trouver des renseignements et des conseils pour faire face à ce trouble.   Gérald BUSSY est psychologue-neuropsychologue et Docteur en neuropsychologie.   Sommaire   I/ La Mémoire de Travail : c’est quoi ? II/ Comment se développe la Mémoire de Travail ? III/ A quoi sert la Mémoire de Travail ? IV/ Comment se manifeste les troubles de la Mémoire de Travail ? V/ Comment aider un enfant qui a des difficultés de Mémoire de Travail ? VI/ La rééducation de la Mémoire de Travail est-elle possible ? VII/ Références Bibliographiques   Vous pouvez le télécharger gratuitement ici     ANAE – anae@wanadoo.frwww.anae-revue.com  -  www.anae-revue.org  -ANAE formations  -  Les Editions du Petit ANAE  
>> Lire la suite

17ème Journées Lilloises de Neuropédiatrie - 25-26 novembre 2014 (mar., 14 oct. 2014)
anae-lille-neuropediatrie-2014.jpg 17èmes Journées Lilloises de Neuropédiatrie 25, 26 novembre 2014   Professeur Louis Vallée Docteur Marie-Pierre Lemaitre – Dr Béatrice Bourgois   Programme       Mardi 25 Novembre 2014    « Dyscalculie » : hétérogénéité des concepts et des classifications - M.-P. Lemaitre   Troubles du calcul et chromosomopathies : revue de littérature et présentation de 2 cas cliniques – C. Defrennes   Déficit en arithmétique et dyslexie : prévalence et étiopathogénie - M.  Declercq   Anxiété et apprentissages - F. Medjkane   Haut potentiel et troubles spécifiques d’apprentissage. Etat des lieux dans un centre des troubles d'apprentissage - J. Le Cunff – D. Dellacherie – N. Bertrand     Etude de 100 enfants adressés au CRDTA pour dyspraxie : quels diagnostics posés ?  - B. Dozieres – M.-P. Lemaitre – L. Vallee   Actualités en médecine scolaire : GEVASCO, PAS-TA, Modalités d’aménagements pour les examens  -  M.-P. Dupond – A.Caron     Aide de Neurodev pour la mise en pratique des recommandations après évaluation diagnostique - D. Juzeau – C. Pruvo     Mercredi 26 novembre 2014   Encéphalites : « up to date »: diagnostic et conséquences thérapeutiques J.-C. Cuvellier   Les ataxies développementales : mise au point  - A.Riquet   Actualités sur l’anoxie cérébrale du nouveau-né : conséquences sur la prise en charge  - S. Joriot ; F. Flamein   Epilepsies de l’enfant : Apport de la nouvelle classification à leur compréhension Apport de la neurochirurgie à leur traitement  - L.Vallee ; M. Vinchon   Troubles de conscience aigus chez l’enfant: démarche étiologique - J.-M. Cuisset   Le DN4 pédiatrique : un nouvel outil de dépistage des douleurs neuropathiques chez l’enfant.  - J. Avez-Couturier   Les pièges de l’interprétation des examens génétiques en neuropédiatrie - R.Caumes ; J. Ghoumid   Contribution du Réseau NeurodeV à la résolution des situations complexes de prise en charge  - D.Juzeau ; A.Trauffler ; C.Pruvo   Renseignements et inscriptions Marie-Christine OSTYN Secrétaire Réseau NeurodeV 150 Rue du Docteur Yersin 59120 LOOS 03.20.97.97.91 mcostyn@neurodev.fr     ANAE – anae@wanadoo.frwww.anae-revue.com  -  www.anae-revue.org  -ANAE formations  -  Les Editions du Petit ANAE
>> Lire la suite

A paraitre - ANAE N° 131 - La Dysphasie chez l'enfant (lun., 13 oct. 2014)
ANAE-131-DYSPHASIE-DE-L-ENFANT_131-2.jpg A.N.A.E.  N° 131 Volume 26, Tome IV, année 2014   Novembre 2014     La dysphasie chez l’enfant Dossier coordonné par Christelle Mailart (Université de Liège)     En écrivant l’introduction de ce dossier consacré aux troubles sévères de développement du langage souvent appelés troubles spécifiques du langage ou dysphasies en langue française, je réalise que j’ai principalement donné la parole aux orthophonistes, ou, plutôt, aux orthophonistes, logopédistes et logopèdes puisque ce numéro rassemble des contributions venant de France, du Canada, de Suisse ou de Belgique. Le lecteur indulgent y verra là l’envie de mettre en avant la – trop  rare – recherche en orthophonie développée en francophonie.   Mais, qu’on ne s’y trompe pas, ces troubles requièrent une approche multidisciplinaire tant au niveau clinique qu’au niveau de la recherche. Les données actuelles soulignent d’ailleurs que les difficultés de ces enfants sont également à rechercher en dehors du langage, dans des mécanismes cognitifs plus généraux. Ainsi, Lise Desmottes fera le point sur les difficultés d’apprentissage procédural en s’intéressant aussi bien à l’apprentissage initial qu’à la consolidation des apprentissages. Les cliniciens rapportent depuis longtemps des difficultés séquentielles chez des enfants dysphasiques,  difficultés qui les empêchent de gérer des séquences d’éléments (par exemple les phonèmes), d’événements ou de gestes. Il a pourtant fallu attendre 2005 et la proposition théorique d’Ullman et Pierpont suggérant l’existence d’un déficit de la mémoire procédurale pour assister à un développement important de la recherche dans ce domaine et voir se confirmer, empiriquement, certaines observations cliniques.   Au-delà des difficultés séquentielles, un autre constat interpelle quasi quotidiennement  les cliniciens : les difficultés qu’ont ces enfants à généraliser une connaissance ou à transférer un apprentissage en dehors de son contexte d’acquisition, voire en dehors du cabinet, de la classe où cela a été travaillé. Cette thématique sera par conséquent largement abordée dans ce numéro. Sandrine Leroy y présente une étude longitudinale ciblée sur la généralisation des acquisitions morphosyntaxiques. Elle démontre les difficultés de généralisation des enfants dysphasiques dans ce contexte et identifie néanmoins des conditions plus favorables à la généralisation. Anne Bragard et Jacinthe Dupré Savoy traitent à leur tour cette question en ciblant plus particulièrement le manque du mot chez l’enfant. Elles présentent un dispositif clinique astucieux : un canevas visuel aidant les enfants et les adolescents à s’auto-indicer.   Deux autres interrogations cliniques trouvent une place de choix dans ce dossier : l’impact du bilinguisme sur les troubles du langage et les conséquences des troubles du langage oral sur l’acquisition du langage écrit. Pour répondre à la première question, Gabrielle Veillette  et Andrea A.N. MacLeod proposent une revue de la littérature ciblée sur les habiletés morphosyntaxiques qui les conduit à nuancer la vision souvent négative du rôle du bilinguisme dans les troubles du langage. Lucie Macchi, Séverine Casalis et Marie-Anne Schelstraete s’attaquent, quant à elles, à la deuxième question en proposant une étude fouillée des capacités de lecture à voix haute des enfants dysphasiques. Elles confirment la présence de profils retardés en langage écrit chez une majorité de ces enfants – bien qu’environ 10% d’entre eux ne présentent aucun retard d’apprentissage en langage écrit – et analysent qualitativement les profils rencontrés.   Enfin, après les nombreux voyages « aller » (clinique/recherche) illustrés ci-dessus, il semblait important d’offrir au lecteur quelques voyages « retour » (recherche/clinique) en proposant quelques réflexions plus méthodologiques, ancrées dans des pratiques basées sur les preuves (Evidence-based Practice), autour des activités cliniques importantes que sont l’évaluation et l’intervention. Ainsi, Anne-Lise Leclercq et Emilie Veysréalisent une analyse fine des tests standardisés utilisés lors du diagnostic de dysphasie et développent des recommandations concrètes concernant les outils d’évaluation dans ce domaine. De la même façon, avec mes collègues, Lise Desmottes, Gaïd Prigent et Sandrine Leroy, nous avons tenté d’analyser les « ingrédients actifs » pertinents, c’est-à-dire les principes sous-jacents aux rééducations langagières dont l’efficacité a été démontrée.  Nous avons particulièrement ciblé deux mécanismes : la répétition et la variabilité pour leur importance dans les récentes théories langagières.   Christelle Maillart  Université de Liège, Belgique       Acheter le N° 131 S’abonner pour 2014   Sommaire du N° 131             La Dysphasie chez l'enfant                      Dossier coordonné par Christelle Maillart (Univ. de Liège)    Éditorial J. GRÉGOIRE Introduction C. MAILLART   DOSSIER Enjeux théoriques Les difficultés d’apprentissage procédural chez les enfants dysphasiques L. DESMOTTES Les difficultés de généralisation chez les enfants dysphasiques S. LEROY, C. PARISSE & C. MAILLART La lecture à voix haute chez les enfants dysphasiques L. MACCHI, S. CASALIS & M.-A. SCHELSTRAETE   Évaluation Réflexions sur le choix de tests standardisés lors du diagnostic de dysphasie A.-L. LECLERCQ & E. VEYS Les habiletés morphosyntaxiques chez les enfants unilingues et bilingues avec trouble primaire du langage : différent-elles ?  G. VEILLETTE & A. A.N. MACLEOD Prise en charge Dysphasie et manque du mot : vers une prise en charge optimale A. BRAGARD & J. DUPRE SAVOY   Réflexions autour des principes de rééducation proposés aux enfants dysphasiques   C. MAILLART, L. DESMOTTES, G. PRIGENT & S. LEROY   VARIA Étude de l’écriture chez l’enfant et adulte porteurs de trisomie 21 : bilan et perspectives de recherche    R. TSAO, E. MOY & C. TARDIF     Ce numéro fait partie de l’abonnement 2014, Vol 26.   N° 128 – Quoi de neuf  dans les Troubles Spécifiques de l’Apprentissage Dossier coordonné par le Pr Yves Chaix (Toulouse)   N° 129 – Les troubles neurovisuels chez l’enfant et leur lien avec les troubles des apprentissages Dossier coordonné par Sylvie Chokron Les TSLO (troubles sévères du langage oral) chez l’enfant Dossier coordonné par le Pr L. Vallée (Service de neuropédiatrie CHRU Lille)   N° 130 -  Les Bégaiements : données actuelles Dossier coordonné par Françoise Estienne et Henry Bijleveld   N° 131 -  La Dysphasie  - Dossier coordonné par Christelle Maillart   N° 132/133  - les Troubles du Spectre de l’Autisme Dossier coordonné par Christine Bonnier et Philippe Evrard   Acheter le N° 131 S’abonner pour 2014   Abonnez-vous et recevez tous les numéros de l’année 2014, Vol 26, N° 128 à 133 Vous bénéficierez également, si vous relevez du tarif « PROEFESSIONEL » ou « ETUDIANT» d’un tarif très préférentiel sur les N° des années précédentes. Et 10% sur les formations ANAE             ANAE – anae@wanadoo.frwww.anae-revue.com  -  www.anae-revue.org  -ANAE formations  -  Les Editions du Petit ANAE    
>> Lire la suite

Offre d'emploi pédopsychiatre Charleroi (mar., 16 sept. 2014)
Offre d'emploi pédopsychiatre Charleroi   L’équipe SOS-Enfants de Charleroi (ASBL Aide et Prévention Enfants-Parents – APEP) est à la recherche d’un(e) pédopsychiatre indépendant(e). Celui-ci sera amené à participer aux réunions cliniques (entre autres) pluridisciplinaires du service à raison de 2 fois par semaine pour un total de +/- 6h (2 heures le mardi matin et de 2 à 4 heures le jeudi). Ce poste est à pourvoir pour janvier 2015. Le pédopsychiatre ne rencontre pas les familles ou les enfants mais donne son éclairage spécifique de médecin et psychiatre sur les situations rencontrées par les assistants sociaux et psychologues de l’équipe.   Pour plus de renseignements, il faut contacter Monsieur Dupont, coordinateur de l’équipe, soit par mail à l’adresse info@apepcharleroi.be ou par téléphone au 071/33.25.81.       ANAE – anae@wanadoo.frwww.anae-revue.com  -  www.anae-revue.org  -ANAE formations  -  Les Editions du Petit ANAE  
>> Lire la suite

A paraitre - ANAE N° 130 - Les Bégaiements : données actuelles (mar., 09 sept. 2014)
COUV_130.jpg  A.N.A.E.  N° 130 Volume 26, Tome III, année 2014   parution fin septembre - début octobre 2014     Les Bégaiements : données actuelles Dossier coordonné par Françoise Estienne et Henry Bijleveld     Le bégaiement fait l’objet d’une abondante littérature et de sites. Les personnes bègues semblent de plus en plus concernées par leur bégaiement et tentent de le partager à travers la presse, des livres (le plus récent Chiflet). La recherche n’est pas en reste si l’on inventorie les nombreux articles qui lui sont consacrés. Notre démarche a été de cibler certains aspects  particuliers du bégaiement en nous situant entre la théorie et la pratique et en tenant compte des données actuelles.   L’introduction brosse un tableau du bégaiement à travers diverses facettes (son histoire, ses appellations, ses bègues célèbres, sa définition, ses étiologies, ses axes thérapeutiques.)   Henny Bijleveld reprend les données neurologiques qui apportent un éclairage intéressant  permettant d’harmoniser les étiologies.   Plusieurs auteurs abordent le bégaiement de la petite enfance en mettant l’accent sur l’intervention précoce et le travail avec les parents à travers trois approches : la guidance parentale (Anne-Marie Simon), le modèle Lidcombe en France, en Belgique et dans les Pays-Bas (Véronique Boucand et Véronique Stuyvaert ; Marie-Christine Franken) et l’approche familiale (Elaine Kelman).   Jean Marvaud, Françoise Estienne et Henny Bijleveldjettent un regard croisé sur les approches précédentes à partir des questions et réflexions qu’elles suscitent.   Anne-Marie Simon aborde les bégaiements en milieu scolaire en précisant comment peut se façonner une personnalité bègue (entre autres) sous l’influence positive ou négative des enseignants et des compagnons de classe.   Jean Marvaud analyse les aspects psychosomatiques du bégaiement tandis que quatre personnes bègues   (Boris, Yan-Eric, Imer et Marie-Christine) apportent leur témoignage en nous faisant vivre le bégaiement de l’intérieur. Ce témoignage se poursuit par le récit d’une expérience vécue par une personne bègue formée à la pleine conscience (Françoise Rassart).   Véronique Stuyvaert traite des supports techniques tandis que Henk Rabaeys, Dirk Devroey et Henny Bijleveld rapportent les résultats d’une étude concernant l’influence du méthylphénidate sur le bégaiement.   Françoise Estienne établit un parallèle entre certaines dysphonies ou troubles de la voix et le bégaiement en se basant sur un même système de valeurs qui s’applique au niveau de la compréhension de ces pathologies, du bilan et de la thérapie.   .   Cette variété rend bien compte de la complexité du bégaiement qui finalement ne peut s’expliquer que par l’histoire personnelle de chaque personne bègue avec ses potentialités génétiques, fonctionnelles, comportementales insérées dans un environnement auquel il va réagir en fonction des réactions et du regard d’autrui.   Puisse ce kaléidoscope du bégaiement donner envie au lecteur d’aller plus loin, beaucoup plus loin…     Acheter le N° 130 S’abonner pour 2014   Sommaire du N° 130               Les Bégaiements : données actuelles                      Dossier coordonné par Françoise Estienne et Henry Bijleveld   Éditorial : Quelles potentialités ? J. GRÉGOIRE   Dossier Introduction F. ESTIENNE & H. BIJLEVELD La manifestation d’un bégaiement : complexité et interaction dynamique des systèmes cérébraux H. BIJLEVELD Bégaiement et petite enfance : moyens d’action Le jeune enfant qui commence à bégayer. Comment intervenir ? A.-M. SIMON L’approche Lidcombe dans l’optique franco-belge V. BOUCAND & V. STUYVAERT L’approche Lidcombe dans l’optique des Pays-Bas M.-C. FRANKEN Approche familiale de Michaël Palin E. KELMAN & S. MILLARD Regards croisés concernant ces approches J. MARVAUD, F. ESTIENNE & H. BIJLEVELD Les bégaiements en milieu scolaire A.-M. SIMON Les aspects psychosomatiques du bégaiement J. MARVAUD Les personnes bègues au quotidien - Recueil de témoignages Imer, Boris, Marie-Christine, Yan-éric L’apport de la « pleine conscience » dans la thérapie du bégaiement. De la théorie au vécu personnel F. RASSART Bégaiements et supports techniques V. STUYVAERT, J.-P. DEFRAIGNE Bégaiements et méthylphénidate Résultats d’une étude H. RABAEYS, H. BIJLEVELD & D. DEVROEY Dysphonies et bégaiements. Un tandem concevable au niveau du bilan et de la thérapie F. ESTIENNE Conclure F. ESTIENNE & H. BIJLEVELD   Le Cahier Pratique Testons les tests : L’échelle non verbale d’Intelligence (WNV) K. TERRIOT     Ce numéro fait partie de l’abonnement 2014, Vol 26.   N° 128 – Quoi de neuf  dans les Troubles Spécifiques de l’Apprentissage Dossier coordonné par le Pr Yves Chaix (Toulouse)   N° 129 – Les troubles neurovisuels chez l’enfant et leur lien avec les troubles des apprentissages Dossier coordonné par Sylvie Chokron Les TSLO (troubles sévères du langage oral) chez l’enfant Dossier coordonné par le Pr L. Vallée (Service de neuropédiatrie CHRU Lille)   N° 130 -  Les Bégaiements : données actuelles Dossier coordonné par Françoise Estienne et Henry Bijleveld   N° 131 -  La Dysphasie  - Dossier coordonné par Christelle Maillart   N° 132/133  - les Troubles du Spectre de l’Autisme Dossier coordonné par Christine Bonnier et Philippe Evrard   Acheter le N° 130 S’abonner pour 2014   ANAE – anae@wanadoo.frwww.anae-revue.com  -  www.anae-revue.org  -ANAE formations  -  Les Editions du Petit ANAE
>> Lire la suite

Colloque - Education inclusive, la question de l'évaluation - 2-3 fev 2015 (mar., 09 sept. 2014)
inclusion evaluation toulouse anae   Colloque International   Education inclusive, la question de l'évaluation : des représentations aux pratiques évaluatives   2 – 3 février 2015 – Toulouse     Organisé par L’UMR MA 122 Education Formation Travail Savoirs  - Université de Toulouse Jean Jaurès  - École Nationale de Formation Agronomique Toulouse   La thématique de cette manifestation concerne la question de l’évaluation pour l’éducation inclusive.   Quelles sont les pratiques en matière d’évaluation dans un contexte inclusif et pour une éducation inclusive ? Sur quelles représentations se basent ces pratiques ? A quels dilemmes sont confrontés enseignants et formateurs ? Comment se situent ces pratiques dans un contexte international ?   La manifestion prendra la forme d’un colloque organisé sur deux journées.   Elle rassemblera des chercheurs dans le domaine des sciences de l’éducation, de l’ethnologie et de la psychologie, mais aussi des professionnels de terrain (enseignants, formateurs, éducateurs spécialisés, chefs d’établissements, inspecteurs, représentants d’associations de personnes en situation de handicap…).     Des apports et des débats organisés avec ces professionnels concernés et impliqués dans ces dispositifs permettront mesurer les enjeux  d’une évaluation inclusive.   Pour les enseignants et les formateurs, il s’agit de faire face à des questions complexes : Évaluer : débattre des valeurs sous-jacentes de l’évaluation : quels sont les acteurs de l’évaluation et leur formation ? Quelle évaluation des compétences (et dans quelles conditions d’exercice) des personnes à besoins particuliers tout au long de leur parcours ?   Adapter et diversifier l’évaluation en prenant en compte les capacités et les compétences des personnes à besoins particuliers.   Permettre la confrontation et la mutualisation de dispositifs d’évaluation existants : pour et vers une reconnaissance institutionnelle ?   Au cours de ce colloque, 3 axes de réflexion seront privilégiés :   1. La question de l’égalité et de l’équité sera interrogée en prenant appui sur les propositions de l’Agence européenne pour le développement de l’éducation des personnes présentant des besoins particuliers : « La mise en œuvre, au sein de l’enseignement ordinaire, d’une méthode d’évaluation qui vise à accompagner le mieux et le plus loin possible les élèves dans leurs apprentissages. L’objectif général de l’évaluation est de promouvoir l’inclusion de tous les élèves présentant un risque d’exclusion, y compris les élèves présentant des besoins éducatifs particuliers »[1].   2. Les pratiques évaluatives seront étudiées et une attention particulière sera portée à l’agir évaluatif de l’enseignant et du formateur, à travers l’incidence des gestes évaluatifs des enseignants pour les élèves à besoins particuliers. Les représentations professionnelles des acteurs, leurs implications et engagements seront au cœur de la réflexion.   3. Une réflexion sur l’évaluation par compétences sera conduite. La prise en compte du statut de l’élève, de ses besoins, de ses difficultés ou handicaps mais aussi de ses capacités,  réinterroge la conception de la compétence et en particulier celle de son évaluation dont les dispositifs ne pourront plus laisser pour compte les potentialités des apprenants.   Informations et appel à communications en ligne à l'adresse suivante : http://blogs.univ-tlse2.fr/efts3/   Contact   Laetitia Branciard ENFA B.P. 22687 31326 Auzeville Tél : 05 61 75 32 83 laetitia.branciard@educagri.fr     ANAE – anae@wanadoo.frwww.anae-revue.com  -  www.anae-revue.org  -ANAE formations  -  Les Editions du Petit ANAE
>> Lire la suite

11ème Congrès de la Société Européenne de Neurologie Pédiatrique - 27-30 mai 2015 (lun., 08 sept. 2014)
epns2015-anae.jpg 11ème congrès de la Société Européenne de Neurologie Pédiatrique (EPNS)     27 – 30 mai 2015     La Société Européenne de Neurologie Pédiatrique (EPNS) organise son 11ème congrès, du 27 au 30 mai 2015 à Vienne (Autriche).   Basic Science | Cerebral Palsy | Epilepsy | Fetal Neurology | Inflammatory Disease of the Nervous System | Metabolic Disorders | Movement Disorders | Neuromuscular Disorders | Neuropsychiatry | Neurorehabilitation | Rett-Syndrome once and today | Stroke   Pour plus d'information : http://www.epns2015.org/ Mail : info@epns.info   Les dates importantes Soumission des résumés commence  début Novembre 2014 Extrémités de la soumission des résumés 16 Janvier 2015 Des notifications soient envoyées début Mars 2015       ANAE – anae@wanadoo.frwww.anae-revue.com  -  www.anae-revue.org  -ANAE formations  -  Les Editions du Petit ANAE
>> Lire la suite

2005-2015 - Journées de la Fondations Motrice - 13-14 mars 2015 (lun., 08 sept. 2014)
fondation-motrice-2015-anae.jpg     Journées de La Fondation Motrice " 2005-2015 : Une décennie de progrès " Recherche sur la Paralysie Cérébrale 13 et 14 Mars 2015 - Paris     Chercheurs, Cliniciens si vous êtes intéressés par cette thématique, prenez contact avec la Fondation Motrice.   Le pré-programme sera disponible le 15 septembre et les inscriptions ouvriront à ce moment là.     La Fondation Motrice 67 rue Vergniaud 75013 PARIS - France Tel: +33 (0) 1 45 54 03 03 secretariat@lafondationmotrice.org       ANAE – anae@wanadoo.frwww.anae-revue.com  -  www.anae-revue.org  -ANAE formations  -  Les Editions du Petit ANAE  
>> Lire la suite

Autisme - Prochaines sessions EDI Formation - sept-oct 2014 (lun., 08 sept. 2014)
anae-logo-EDI-formation-1988.png   Autisme – Les prochaines dates des sessions EDI Formation     Les particularités sensorielles et leur impact dans la vie quotidienne des personnes avec autisme – Le 19 septembre 2014 à Bordeaux animée par Hilde DE CLERCQ, linguiste : Formation organisée par EDI Formation. Tarif pour la journée : profession libérale : 42€ - professionnel pris en charge par l’employeur : 60€ (nous consulter pour les autres tarifs). Contact : EDI FORMATION – 21 avenue Cévoule – 06220 GOLFE JUAN – Tél : 04 93 45 53 18 – Fax : 04 93 69 90 47 Email : edinfos@wanadoo.fr– Site Internet : www.ediformation.fr     F24 ABA : Analyse Béhaviorale Appliquée à l’éducation de la personne avec autisme : ou comment enseigner à une personne avec autisme –du 29 septembre au 3 octobre 2014 à Paris animée par Stéphanie LAMOUR, Psychologue : Formation organisée par EDI Formation. Tarif pour les 5 jours : profession libérale : 600€ - prise en charge par l’employeur : 710€ (nous consulter pour les autres tarifs). Contact : EDI FORMATION – 21 avenue Cévoule – 06220 GOLFE JUAN – Tél : 04 93 45 53 18 – Fax : 04 93 69 90 47 Email : edinfos@wanadoo.fr– Site Internet : www.ediformation.fr     F27 Les enfants avec autisme, développer un PEI – les 6, 7 et 8 octobre 2014 à Paris animée par Pascale DANIEL, Psychologue : Formation organisée par EDI Formation. Tarif pour les 3 jours : profession libérale : 300€ - prise en charge par l’employeur : 400€ (nous consulter pour les autres tarifs). Contact : EDI FORMATION – 21 avenue Cévoule – 06220 GOLFE JUAN – Tél : 04 93 45 53 18 – Fax : 04 93 69 90 47 Email : edinfos@wanadoo.fr– Site Internet : www.ediformation.fr     F10 Evaluations informelles des activités – les 13, 14 et 15 octobre 2014 à Paris animée par Evelyne ARTI, Neuropsychologue : Formation organisée par EDI Formation. Tarif pour les 3 jours : profession libérale : 300€ - prise en charge par l’employeur : 400€ (nous consulter pour les autres tarifs). Contact : EDI FORMATION – 21 avenue Cévoule – 06220 GOLFE JUAN – Tél : 04 93 45 53 18 – Fax : 04 93 69 90 47 Email : edinfos@wanadoo.fr– Site Internet : www.ediformation.fr     F1 Stage théorique Autisme et stratégies éducatives  – du 13 au 17 octobre 2014 à Paris animée par Inci UNSALDI CORDIER, Psychologue : Formation organisée par EDI Formation. Tarif pour les 5 jours :  : profession libérale : 600€ - prise en charge par l’employeur : 710€ (nous consulter pour les autres tarifs). Contact : EDI FORMATION – 21 avenue Cévoule – 06220 GOLFE JUAN – Tél : 04 93 45 53 18 – Fax : 04 93 69 90 47 Email : edinfos@wanadoo.fr– Site Internet : www.ediformation.fr     EDI FORMATION 21 avenue Cévoule | 06220 Golfe Juan Site web : www.ediformation.fr Tel : 04 93 45 53 18 | Fax : 04 93 69 90 47     ANAE – anae@wanadoo.frwww.anae-revue.com  -  www.anae-revue.org  -ANAE formations  -  Les Editions du Petit ANAE
>> Lire la suite

La communication dans la pratique de la médiation animale - 18-19 octobre 2014 (lun., 08 sept. 2014)
Les-4emes-Automnales-mediation-animale-2014-anae.jpg      Licorne & Phénix, Association Française pour la médiation animale, organise une fois par an un colloque sur la médiation animale nommée : Les Automnales. Chaque année, un groupe régional Licorne et Phénix   porte ce grand événement fédérateur. L'année dernière cela se déroulait à côté de Nantes sur la question des limites de la médiation animale, en 2014 à Tarbes nous évoquerons ensemble la question de    La communication dans la pratique de la médiation animale   18 – 19 octobre 2014 – Tarbes     - Télécharger le programme - Télécharger le bulletin d’inscription - Télécharger le flyer qui regroupe les informations essentielles     Pour toutes informations complémentaires : licophe.bb@gmail.com    ou sur notre site internet ici : http://licorneetphenix.over-blog.com/2014/06/lancement-officiel-des-automnales-2014.html     Les Coordinatrices des groupes régionaux Licorne & Phénixhttp://licorneetphenix.over-blog.com/     ANAE – anae@wanadoo.frwww.anae-revue.com  -  www.anae-revue.org  -ANAE formations  -  Les Editions du Petit ANAE      
>> Lire la suite

17èmes Journées Françaises de l'Epilepsie - 12-15 novembre 2014 (lun., 08 sept. 2014)
epilepsie-nancy-2014-anae.jpg 12-15 novembre 2014   17èmes Journées Françaises de l’Épilepsie   “Entre les crises…”   Centre des Congrès Prouvé - Nancy       PROGRAMME COMPLET à télécharger ici     « Entre les crises… » réunir en un même lieu tous les intervenants du parcours de soins et de vie des malades épileptiques enfants et Adultes ! C’est l’objectif que s’est fixé le Comité d’Organisation des 17ème JFE ; l’originalité, cette année, repose sur la participation d’autres professionnels de santé : les psychologues et neuropsychologues, les médecins de l’Education Nationale sous le parrainage du Ministère de l’Education Nationale, les médecins du travail, les neuro-pédiatres, les psychiatres…   Ces acteurs de terrain rencontreront des chercheurs du traitement du signal intracérébral dont les messages sont recueillis au cours des stimulations chez l’épileptique, et aussi les directeurs, éducateurs et hébergeant des établissements pour épileptiques.   Les associations de malades seront également représentées par la fédération nationale des Associations en faveur des Personnes handicapées par des Épilepsies Sévères (Efappe), qui rassemble les Associations territoriales et les associations nationales de syndromes épileptiques (plus de 4000 représentants d’usagers concernés, qui agissent pour que s’adaptent textes et structures aux spécificités de ces pathologies qui sous-tendent souvent des poly-handicaps de toutes natures, et dont les risques (de crises, et de handicaps associés) sont désormais reconnus comme compensables au titre du handicap alors que les épilepsies n’étaient encore il y a quatre ans que des « maladies ».   Plusieurs sessions sont typiquement scientifiques et traditionnelles : elles ont pour but d’actualiser les connaissances et de préciser les stratégies diagnostiques et thérapeutiques.   D’autres sessions, plus nombreuses que d’habitude, s’intègrent dans le parcours de soins : l’éducation thérapeutique, l’avenir scolaire et professionnel, les troubles cognitifs et psychologiques. Comment les dépister ? Comment essayer de les corriger ? Quelles réponses à l’orientation scolaire, aux choix professionnels, aux interdits, aux assurances ?   Chacune de ces questions sera également analysée sous l’angle éthique.   Le thème « Entre les crises… » rappelle que l’épilepsie ne se résume pas à la survenue certes inopinée « n’importe où et n’importe quand », souvent « Spectaculaire » des crises épileptiques. L’épilepsie comporte aussi et surtout des conséquences neurocognitives, psychologiques, sociétales qu’il faut savoir reconnaître pour essayer de les prévenir et de les corriger.   Plus de 750 000 personnes en souffrent en France, tous âges confondus.   Près de 3 millions sont concernées, dans leur entourage, par la maladie épileptique.   Les conséquences délétères peuvent persister alors même que la maladie paraît guérie par la non récidive de « crises » ; elles s’intègrent aussi dans l’évaluation du handicap chez l’épileptique.   Le thème d’actualité du handicap est précisément celui du forum rassemblant les interventions des associations de malades au côté des professionnels de santé et des structures sanitaires sous le parrainage de Madame Ségolène Neuville, Secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées et contre l’exclusion.   Ce thème d’actualité vient précisément au moment où la chirurgie peut guérir le malade épileptique de ses crises, mais ne le guérit pas des troubles associés.         Les demandes d’inscription EXCLUSIVEMENT EN LIGNE sur le site : www.lfce-epilepsies.fr     FORMATION PROFESSIONNELLE : Les frais d’inscription peuvent être pris en charge par la Formation Professionnelle. Numéro paritaire LFCE : 82260056026 - Contacter : secretariat-lfce@ant-congres.com       ANAE – anae@wanadoo.frwww.anae-revue.com  -  www.anae-revue.org  -ANAE formations  -  Les Editions du Petit ANAE  
>> Lire la suite

Autisme : SHANK, un gène indicateur de sévérité (sam., 06 sept. 2014)
cnrs-anae-2--2-.jpg   Autisme : SHANK, un gène indicateur de sévérité   Grâce à une vaste étude menée sur près de mille patients autistes, les chercheurs de l’Institut Pasteur, du CNRS, de l’université Paris Diderot et la Fondation FondaMental sont parvenus à cartographier l’incidence et l’impact clinique de certaines mutations génétiques sur les capacités cognitives et intellectuelles des patients. Les mutations affectant le gène SHANK3 se révèlent ainsi les plus sévères et concerneraient plus d’un enfant sur 50 avec autisme et déficience intellectuelle. Ces résultats sont publiés dans la revue Plos Genetics, le 4 septembre 2014.     L’autisme est un trouble du développement neurologique qui apparaît avant l’âge de trois ans. Il se caractérise par un handicap dans la communication sociale, ainsi que par des intérêts restreints et répétitifs invalidants. Ce syndrome touche environ une personne sur cent et les manifestations cliniques sont très différentes d’un patient à l’autre.   Depuis 2003, les chercheurs de l’équipe de Thomas Bourgeron (unité de Génétique humaine et fonctions cognitives – Institut Pasteur / CNRS / Université Paris Diderot), en partenariat avec l’équipe du Pr Marion Leboyer (Inserm, Université Paris-Est-Créteil, AP-HP, Fondation FondaMental) ont mis en évidence l’origine génétique de l’autisme en découvrant plusieurs gènes associés à ce syndrome complexe. En particulier, ce sont les gènes de la famille SHANK (SHANK1, SHANK2 et SHANK3) qui sont impliqués dans le développement et le fonctionnement des circuits neuronaux, et plus  précisément dans la formation des synapses (points de contact et de communication entre les neurones).   Si ces gènes étaient associés à l’autisme, on connaissait mal la fréquence des mutations et leurs impacts au niveau clinique. Dans cette vaste étude portant sur mille patients autistes et leur famille, les chercheurs prouvent aujourd’hui que les mutations sur les gènes SHANK sont plus fréquentes chez les patients que ce qui était suggéré jusqu’à présent. Ils établissent une description précise des caractéristiques cliniques de chaque sous-groupe de patients, selon les mutations (par exemple : délétions, duplications, translocations) qui affectent les gènes SHANK1, SHANK2 ou SHANK3.   SHANK3 : un gène majeur pour l’autisme L’analyse moléculaire d’une des plus larges cohortes concernant ce syndrome a permis de constater que les porteurs d’une mutation sur SHANK3 représentent 2 à 3% des autistes avec déficience intellectuelle, ce qui révèle SHANK3 comme étant l’un des gènes majeurs responsables de l’autisme. En effet, plus d’une centaine de gènes ont été associés à l’autisme, mais pour l’immense majorité, chaque gène ne concerne que peu de patients.   Des mutations déterminant la sévérité des atteintes Une corrélation a pu être établie par les chercheurs entre les mutations des gènes SHANK, le degré de sévérité de l’atteinte et les caractéristiques physiques des patients. Ainsi, on constate que les patients dont le gène SHANK3 est muté, ont un QI plus faible que le sous-groupe SHANK2, qui lui-même a un QI plus faible que le sous-groupe SHANK1. De plus, d’autres signes cliniques peuvent être associés (hypotonie, retard ou absence de langage, malformations mineures …) ; certains enfants vont même régresser dans leur développement.   Les mutations non héritées En établissant les arbres généalogiques des familles et de leur génome, les chercheurs ont pu constater que les mutations les plus sévères des gènes SHANK n’étaient pas héritées, mais étaient apparues de novo chez des patients dont les parents n’en étaient pas porteurs. Ces études détaillées du gradient de sévérité des patients associé à l’étude de leur génome vont permettre d’affiner le rôle d’autres variants génétiques impliqués dans les différentes formes de troubles autistiques. Ces résultats devraient également participer à établir des diagnostics plus fins et ainsi à mieux cibler les futurs traitements. Les prochaines étapes de cette recherche sur l’autisme sont d’étudier les neurones dérivés des cellules des patients, d’identifier des molécules permettant de restaurer les fonctions neuronales et d’initier les premiers essais cliniques basés sur cette connaissance.   Cette étude a reçu un financement de la Fondation Bettencourt-Schueller, la Fondation Orange, la Fondation FondaMental, The Conny Maeva Charitable Foundation et la Fondation Cognacq-Jay, ainsi que de Tarifold.     Meta-Analysis of SHANK Mutations in Autism Spectrum Disorders: A Gradient of Severity in Cognitive Impairments, Plos Genetics, 4 septembre 2014.   http://www.plosgenetics.org/doi/pgen.1004580   Claire S Leblond(1,2,3), Caroline Nava(4,5,6), Anne Polge(7), Julie Gauthier(8), Guillaume Huguet(1,2,3), Serge Lumbroso(7), Fabienne Giuliano(9), Coline Stordeur(1,2,3), Christel Depienne(4,5,6), Kevin Mouzat(7), Dalila Pinto(10), Jennifer Howe(11), Nathalie Lemière(1,2,3), Christelle C Durand(1,2,3), Jessica Guibert(1,2,3), Elodie Ey(1,2,3), Roberto Toro(1,2,3), Hugo Peyre(12), Alexandre Mathieu(1,2,3), Frédérique Amsellem(1,13,14), Maria Rastam(15), I. Carina Gillberg(16), Gudrun A Rappold(17), Richard Holt(18), Anthony P Monaco(18), Elena Maestrini(19), Pilar Galan(20), Delphine Heron(21,22,23), Aurélia Jacquette(21,22), Alexandra Afenjar(21,22,23), Agnès Rastetter(4,5,6), Alexis Brice(4,5,6), Françoise Devillard(24), Brigitte Assouline(25), Dominique Bonneau(26,27), Beatrice Regnault(28), Diana Zelenika(29), Marc Delepine(29), Mark Lathrop(29), Damien Sanlaville(30), Caroline Schluth-Bolard(30), Patrick Edery(30), Laurence Perrin(31), Anne Claude Tabet(31), Michael J Schmeisser(32), Tobias M Boeckers(32), Mary Coleman(33), Daisuke Sato(11), Peter Szatmari(11), Stephen W Scherer(11), Guy A Rouleau(34), Catalina Betancur(5,35,36), Marion Leboyer(14,37,38,39), Christopher Gillberg(16,40), Richard Delorme(1,2,3,13,14$), Thomas Bourgeron(1,2,3,14$*) 1 Institut Pasteur, Human Genetics and Cognitive Functions Unit, Paris, France 2 CNRS URA 2182 Genes, Synapses and Cognition, Institut Pasteur, Paris, France 3 University Paris Diderot, Sorbonne Paris Cité, Human Genetics and Cognitive Functions, Paris, France 4 INSERM U975 - CRICM, Institut du cerveau et de la moelle épinière (ICM), CNRS 7225 - CRICM, Hôpital Pitié-Salpêtrière, Paris, France 5 Université Pierre et Marie Curie, Paris 6, Paris, France 6 UMR_S 975, Paris, France 7 Laboratoire de Biochimie, CHU Nîmes, Nîmes, France 8 Center of Excellence in Neuroscience of the Université de Montréal (CENUM), Centre de Recherche du Centre Hospitalier de l'Université de Montréal (CRCHUM), and Department of Medicine, University of Montreal, Montreal, Quebec, Canada 9 Department of Medical Genetics, Nice Teaching Hospital, Nice, France 10 Departments of Psychiatry and Genetics and Genomic Sciences, Seaver Autism Center, The Mindich Child Health & Development Institute, Mount Sinai School of Medicine, New York, USA 11 The Centre for Applied Genomics and Program in Genetics and Genome Biology, The Hospital for Sick Children, Toronto, Canada 12 Laboratoire de Sciences Cognitives et Psycholinguistique, École Normale Supérieure, CNRS, EHESS, Paris, France 13 Assistance Publique-Hôpitaux de Paris, Robert Debré Hospital, Department of Child and Adolescent Psychiatry, Paris, France 14 FondaMental Foundation, Créteil, France 15 Department of Clinical Sciences in Lund, Lund University, Lund, Sweden Source 16 Gillberg Neuropsychiatry Centre, University of Gothenburg, Gothenburg, Sweden 17 Institute of Human Genetics, Heidelberg University, Heidelberg, Germany 18 Wellcome Trust Centre for Human Genetics, University of Oxford, Oxford, UK 19 Department of Biology, University of Bologna, Bologna, Italy 20 Nutritional Epidemiology Research Unit, INSERM U557, INRA U1125, CNAM, University of Paris 13, CRNH IdF, Bobigny, France 21 Assistance Publique-Hôpitaux de Paris, Hôpital Pitié-Salpêtrière, Département de Génétique et de Cytogénétique, Unité fonctionnelle de génétique clinique, Paris, France 22 Centre de Référence "Déficiences intellectuelles de causes rares", Paris, France and Groupe de Recherche Clinique "Déficience intellectuelle et autisme", UPMC, Paris, France 23 Assistance Publique-Hôpitaux de Paris Hôpital Armand Trousseau, Service de Neuropédiatrie, Paris, France. 24 Genetics Department, Hôpital Couple-Enfant, Grenoble, France 25 CADIPA, Centre de Ressources Autisme Rhône-Alpes, Saint Egrève, France 26 INSERM U771 and CNRS UMR 6214, Angers, France 27 Département de Biochimie et Génétique, Centre Hospitalier Universitaire, Angers, France 28 Eukaryote Genotyping Platform, Genopole, Institut Pasteur, Paris, France 29 Centre National de Génotypage, Evry, France 30 Hospices Civils de Lyon, CHU de Lyon, Genetics department, and Centre de Recherche en Neurosciences de Lyon, CNRS UMR 5292, INSERM U1028, Claude Bernard Lyon I University, Bron, France 31 Assistance Publique-Hôpitaux de Paris, Hôpital Robert Debré, Département de Génétique et de Cytogénétique, Paris, France 32 Institute for Anatomy and Cell Biology, Ulm University, Ulm, Germany 33 Foundation for Autism Research, Sarasota, Florida, USA 34 Montreal Neurological Institute, McGill University, Montreal, Canada 35 INSERM U952, Paris, France 36 CNRS UMR 7224, Paris, France 37 INSERM U955, Psychiatrie Génétique, Créteil, France 38 Université Paris Est, Faculté de Médecine, Créteil, France 39 Assistance Publique-Hôpitaux de Paris, Hôpital H. Mondor and A. Chenevier, Département de Psychiatrie, Créteil, France 40 Institute of Child Health, University College London, London, UK $ Shared last authorship * Corresponding author.   ANAE – anae@wanadoo.frwww.anae-revue.com  -  www.anae-revue.org  -ANAE formations  -  Les Editions du Petit ANAE
>> Lire la suite

Conférences - Des premiers apprentissages aux savoirs scolaires - oct 2014-février 2015 (jeu., 04 sept. 2014)
universite-paris-descartes-anae.jpg   Cycle de conférences Des premiers apprentissages aux savoirs scolaires Du 7 octobre 2014 au 3 février 2015    La FFPP, l’université Paris Descartes, Sciences Humaines et Le Cercle Psy proposent un cycle de 5 conférences qui fera le tour des connaissances des premiers apprentissages de l’enfant jusqu’aux savoirs scolaires.   Intervenants : Roger Lecuyer, Agnès Florin, Michel Fayol, Pascale Colé, Daniel Mellier.   7 octobre 2014  : Les premiers apprentissages de l'enfant - Roger LÉCUYER Etude des connaissances précoces. - Exemples et limites des connaissances précoces - Quelles conséquences éducatives en tirer ?   4 novembre 2014 : Les premiers pas à l'école (2 à 6 ans) - Agnes Florin Impact de l'école maternelle sur le développement de l'enfant. L'école maternelle favorise-t-elle la construction de l'identité ?    2 décembre 2014 : L'apprentissage des nombres et du calcul - Michel Fayol L'apprentissage des systèmes symboliques - Passage du système symbolique au transcodage - Manipulation de ces systèmes (résolutions des opérations)    6 janvier 2015 : L'acquisition de la lecture - Pascale COLÉ Que nous apprennent les systèmes de compensation des adultes dyslexiques ? Les théories actuelles de l'acquisition de la lecture    3 février 2015 : Les handicaps - Daniel Mellier L'évolution du concept de handicap - La diversité des handicaps - Les réponses sociétales   Informations pratiques : Les conférences ont lieu de 18H30 à 19H30 dans le Grand amphithéâtre. Inscription : Le prix de la conférence est de 10 €. L’abonnement semestriel est de 40 € pour 5 conférences. L’inscription à l’avance sur le site web de la FFPP ou sur place avec un paiement en espèces ou par chèque. - Université Paris Descartes - 12 Rue de l'Ecole de Médecine - 75006 Paris   Informations : Site Internet : http://www.psychologues-psychologie.net/       ANAE – anae@wanadoo.frwww.anae-revue.com  -  www.anae-revue.org  -ANAE formations  -  Les Editions du Petit ANAE
>> Lire la suite

Aself - Comportements défis et communication : quelle rôle pour les logopèdes - 2/10/14 (jeu., 04 sept. 2014)
  aself-anae.png   Conférence ASELF   2 octobre 2014   “Comportements défis et communication : quel rôle pour les logopèdes”   par Eric Willaye, Directeur général de la Fondation SUSA Université de Mons.Date: 2 octobre 2014 de 20 h 00 à 22 H 00 Adresse: Faculté de Psychologie - Socrate 40Pré-inscription jusqu'au 28 septembre : Etudiant: 3€ Membre : 5€ Non-membre: 8€N'hésitez pas à nous contacter pour toute information :   aself.info@gmail.com   La formation est organisée par l'Association Scientifique et Ethique des Logopèdes Francophones. Inscrivez-vous à la newsletter sur le site   www.aself.be     ANAE – anae@wanadoo.frwww.anae-revue.com  -  www.anae-revue.org  -ANAE formations  -  Les Editions du Petit ANAE  
>> Lire la suite

Le Centre Expert Autisme au CHU de Limoges recrute (jeu., 04 sept. 2014)
centre-expert-autisme-limoges-anae.jpg       Le Centre Expert Autisme au CHU de Limoges recrute   Dans le cadre du Programme « Limousin, région experte en autisme » mené par l’Agence régionale de santé de Limoges (membre du Comité national de suivi du Plan Autisme), nous créons le Centre Expert Autisme au CHU de Limoges, rattaché au pôle neurosciences.   Ce service a pour vocation :         -   de construire et piloter la politique de repérage de l’autisme en lien avec les acteurs de la petite enfance,          - d’assurer les diagnostics (précoces) de tous les enfants de la région repérés à risque d’autisme de moins de 5 ans         -  d’accompagner ces enfants par une intervention intensive et précoce dans le milieu de vie de l’enfant (entre 18 mois et 4 ans)         -  de constituer un pôle de référence en matière d’autisme (formation initiale et continue pour les professionnels de la Santé et de l’Education   de développer la recherche dans un contexte interuniversitaire et en lien avec la Fondation FondaMental.   Le Centre Expert Autisme a pour projet de devenir le premier centre d’expérimentation français de l’ESDM, sous la supervision du Centre national de référence ESDM en voie de création à Toulouse (Pr B. Rogé).   Pour ce nouveau service, le CHU de Limoges recrute 7 responsables d’équipe/superviseurs chargés de l’évaluation des enfants, de l’élaboration et suivi des plans d’intervention intensive précoce et de la supervision des assistants d’éducation en autisme.   Ils peuvent être psychologue, orthophoniste, spécialiste en analyse appliquée du comportement, psychomotricien, éducateur spécialisé, … ayant au moins une expertise reconnue dans le domaine du neurodéveloppement des très jeunes enfants, dans l’autisme (basée sur des connaissances actualisées), dans l’analyse appliquée du comportement et une bonne connaissance dans les autres domaines pour lequel il n’est pas expert.   Les postes sont à pourvoir à partir d’octobre 2014.     Télécharger l’annonce superviseur Télécharger fiche candidature médecin ARS centre expert Télécharger la plaquette du Centre expert autisme Télécharger Appel candidature programme anglais     ANAE – anae@wanadoo.frwww.anae-revue.com  -  www.anae-revue.org  -ANAE formations  -  Les Editions du Petit ANAE  
>> Lire la suite

A la rencontre des neurosciences françaises - Washington - 15-19 nov 2014 (jeu., 04 sept. 2014)
neurosciences-anae.jpg   À la rencontre des neurosciences françaises   Stand "Neuroscience in France - From Education to Research" Congrès SfN, Washington - 15-19 novembre 2014 Participez au stand commun sur les neurosciences françaises ! La Société des Neurosciences, en partenariat avec l'ITMO Neurosciences, Sciences cognitives, Neurologie, Psychiatrie, l’INSERM, l’ENP et la mission scientifique de l'Ambassade de France, renouvelle l'organisation du stand "Neuroscience in France - From Education to Research" lors du congrès annuel des neurosciences Américaines à Washington. Ce stand vise à présenter l'organisation de la recherche française en neurosciences et les possibilités de financement les concernant. Il a également pour objectif de mieux faire connaître les différents sites et instituts de recherche français de Neurosciences. Si vous souhaitez participer à cette manifestation, et que votre Centre/Institut/Laboratoire soit présenté sur clé USB, merci de retourner, avant le 5 septembre, le formulaire de participation (300 €) que vous trouverez à la suite de la lettre des organisateurs, à télécharger ci-après. Lettre des organisateurs et formulaire de participation       ANAE – anae@wanadoo.frwww.anae-revue.com  -  www.anae-revue.org  -ANAE formations  -  Les Editions du Petit ANAE
>> Lire la suite

Colloque sur l'illettrisme 2014 - Berne - 31 octobre 2014 (mer., 03 sept. 2014)
lesen-lire-leggere-anae-illetrisme.png Colloque sur l'illettrisme 2014   Le 10e Colloque sur l'illettrisme aura lieu le 31 octobre à Berne. L'accent sera mis cette année sur l'enseignement et notamment sur les exigences relatives aux personnes donnant des formations de base et de rattrapage pour adultes. On peut s'inscrire dès à présent.   Dans le monde moderne, la communication dans la vie quotidienne et au travail réclame toujours davantage d’aptitudes linguistiques et scripturales. Ces aptitudes, il convient de les conserver et aussi de les développer durant toute sa vie. Pourtant, seules les personnes disposant des compétences de base nécessaires peuvent participer à cette culture de l’écrit. Or une partie des jeuneset des adultes de notre pays ne remplissent toujours pas ces conditions et sont ainsi exclus des échanges culturels et de la communication au sein de la société. Selon des estimations, 15 à 20% de la population seraient touchés par ce phénomène. L’illettrisme reste donc un problème social lancinant.   Le colloque mettra l’accent sur l’apprentissage tout au long de la vie et sur les exigences en termes de formation de base. Il posera la question du développement des compétences linguistiques et scripturales jusqu’à un âge avancé, se penchera sur les approches permettant l’apprentissage durable de la lecture et de l’écriture et sur les exigences qui en découlent pour les formateurs actifs dans le domaine des compétences de base.   Pour organiser cette manifestation, le Centre Lesen de la Haute École pédagogique FHNW a bénéficié du soutien de l'Office fédéral de la culture, de l'Association suisse Lire et Écrire et de la Fédération suisse pour la formation continue. Nous remercions chaleureusement ces institutions ainsi que toutes les personnes qui participent au colloque.   Programme Plus d'informations Inscription     Le + Illettrisme, l’école a-t-elle décroché ? (Emission radio) Une émission de France culture, déjà ancienne (2012), est toujours en ligne. Alain Bentolila, linguiste, Marie-Thérèse Geoffroy, directrice de l’ANLCI, Eric Favey, secrétaire de la ligue de l’enseignement (la plus ancienne association d’éducation populaire), parlent d’illettrisme. Une émission de 40’, de quoi tout revoir avec intelligence. L'école a-t-elle décroché ?     www.lesenlireleggere.ch   ANAE – anae@wanadoo.frwww.anae-revue.com  -  www.anae-revue.org  -ANAE formations  -  Les Editions du Petit ANAE
>> Lire la suite

L'accompagnement de la déficience intellectuelle au cours de la vie - 20 sept 2014 (mer., 03 sept. 2014)
institut-lejeune-deficience-intellectuelle-anae.jpg   La Journée des Parents et des Proches organisée par l’Institut Jérôme Lejeune approche à grands pas !   le 20 septembre 2014 à Paris « L’accompagnement des personnes porteuses de déficience intellectuelle lors des différents passages de la vie »     ·         Les conférenciers sont des professionnels qui accompagnent dans leur vie quotidienne les personnes ayant un handicap. Des temps d’échanges entre parents/accompagnants et professionnels sont prévus. ·         Vos questions permettront également de réfléchir ensemble, et d’apporter des éléments de réponses. Vous trouverez toutes les informations nécessaires (programme, inscription) en visitant la page dédiée à cette Journée :   http://institutlejeune.org/Actualites/jcijl-2014-journee-des-familles.html Le nombre de place étant limité, la date limite d’inscription est le 5 septembre 2014.   Inscription obligatoire sur le formulaire en ligne. (Cliquer sur le lien)NB : les frais d’inscriptions s’élèvent à 8€ / personne (pause café + déjeuner) – le règlement se fera par chèque, à réception du mail de confirmation d’inscription.     ANAE – anae@wanadoo.frwww.anae-revue.com  -  www.anae-revue.org  -ANAE formations  -  Les Editions du Petit ANAE
>> Lire la suite